espante.png

M'avions pas dit

Pièce performative entre danse et théatre

Durée : 45mn

Public : Adulte à partir de 14 ans

Genre : Pièce performative

affiche_m'avions pas dit_pages-to-jpg-00

Création accompagnée par : Sarah Turquety (écriture), Coralie Neuville (danse), Aurore Lerat (mise en scène).

Création lumières : Amélie Moreau

Régisseur : Sylvain Chateauvieux

Avec : Clémentine Vacheresse, Sybille Cimiterra, Cécile Mauclair, Adeline Flipo, Céline Daussy, Laure Coutens, Sarah Turquety, Aurore Lerat, Virginie Calvet, Caroline Vilmot

11 jeunes mères portent sur scène une parole intime issue de leurs expériences personnelles, encore toutes fraîches. Leurs enfants ont moins de trois ans. Leurs corps se hâtent, chutent, se transforment, sont entravés par l’injonction au bonheur, des objets hostiles, l’absence du père. Se soutiennent, s’ouvrent, s’embellissent. Nous interpellent.

Le dispositif bifrontal, la petite jauge, l’adresse directe, la tension, la solidarité entre ces femmes : le public est au plus proche de l’expérience, de la détresse, de la tendresse, de la puissance qui se dégagent. L’humour souligne l’absurde ou l’acide des situations. La parole est libre, sans tabou, mais non sans malice.

L’échange après la représentation est l’occasion pour l’équipe artistique d’accueillir les questionnements, les réactions du public, d’expliciter les partis-pris, le processus de création. Ces échanges permettent de présenter les acteurs du territoire pouvant accompagner les jeunes mères, les familles et d’ouvrir une discussion avec un public plus large.

Aurore Lerat, metteure en scène, comédienne, Coralie Neuville, danseuse, et Sarah Turquety, poète, ont proposé à 11 femmes une expérience collective, un processus au cours duquel se retrouver, se découvrir, l’occasion de porter une parole tout à la fois intime et d’un fort enjeu politique. Par le biais de la pièce, nous souhaitons créer l’occasion d’aborder la problématique du post-partum, qui concerne les couples, les familles et plus largement les institutions.

Paroles de spectateurs :

« Votre travail est très beau...Plein de sensibilité de toutes ces jeunes mères et femmes avec leur force et leur fragilité… Je me suis retrouvée dans le premier témoignage sonore...Très beau, très bien écrit….Plein de poésie et de fleurs...ça m’a fait penser à un bouquet de printemps. Je t’ai trouvé belle aussi ce soir. Je t’embrasse Aurore et un bisou sur le bout du nez à ton petit. » Emilie S

« Merci à vous toutes pour cette pièce. Tellement indispensable de parler de tout ça pour libérer la parole ! C’est pour moi de la prévention de beaucoup de violences. J’espère que de nombreuses personnes pourront la voir….pourquoi pas la filmer ? Merci et bravo. Hélène Pariente, sage femme à domicile

 

« Bravo Aurore, magnifique moment. Quel succès ! Ces jeunes mamans étaient superbes dans leur courage et leur authenticité. Merci à vous de faire que la parole des femmes se libère. » Fabienne

 

« Merci pour ce spectacle émouvant et qui amène à l’introspection et à la réflexion. » Chantal

 

« Je suis encore toute émue d’hier soir, de tout ce chemin que vous avez parcouru ensemble, de l’intensité de ce partage...un vrai beau cadeau. Merci à toutes et belle deuxième. » Elsa

Une coproduction Cie l’Espante et Sonnets 3 fois. Soutenue par l’ADDA 81, la CAF 81, Centre Social Graulhet, MJC de Gaillac et la mairie et la médiathèque de Saint Antonin Noble Val, Familles Rurales

Penne-Vaour, L’Ile aux parents, Paroles de Femmes.

To play, press and hold the enter key. To stop, release the enter key.

press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom
press to zoom

Dates à venir :

En attente de déconfinement

Ateliers du Geste à Marcillac Vallon

10 ans de l’Ile aux parents St Paul Cap de Joux

Familles Rurales Penne-Vaour Paroles de femmes et l’Ile aux parents de Gaillac

Médiathèque de St Antonin Noble Val

Centre social de Graulhet

Dates passées: